Quand et comment passer au lit de grand

Quand et comment passer au lit de grand ?

Chaque enfant a besoin d’un lit plus grand à un moment donné. Pour de nombreux parents la question reste de savoir quand et comment passer au lit de grand. Ma réponse ? Attendez le plus longtemps possible !

Dans ce blog, vous découvrirez quel est le meilleur moment pour réaliser la transition, quels sont les facteurs qui jouent un rôle et comment vous pouvez le mieux accompagner votre enfant pendant la transition.

Que dit la science pour passer au lit de grand ?

Vous trouverez de nombreux avis, conseils et opinions divers et variés sur Internet. Pourtant les scientifiques sont unanimes :  ils conseillent d’attendre les 3 ans de l’enfant avant de passer au lit de grand. Avant l’âge de 3 ans, la plupart des enfants sont cognitivement incapables de comprendre ce que signifie « rester dans son lit toute la nuit ». Votre enfant n’est pas encore capable de comprendre ce que vous attendez de lui.

Des études internationales (1, 2) montrent qu’attendre les 3 ans de l’enfant pour la transition vers un lit de grand a un effet positif sur son sommeil. Il a été démontré que dormir dans un lit à barreaux favorise le développement de saines habitudes de sommeil. Les enfants s’endorment plus facilement et dorment plus longtemps. C’est pourquoi il est préférable de retarder le plus possible la transition vers un lit de grand et de ne pas commencer trop tôt.

Quand mon enfant sera-t-il prêt pour passer au lit de grand ?

Le « bon moment » pour le passage d’un lit à barreaux à un lit de grand dépend beaucoup de votre enfant. Certains enfants sont prêts tôt, tandis que d’autres enfants restent dans leur petit lit jusqu’à toucher les extrémités avec la tête et les pieds ! Si votre enfant essaie de sortir du lit, il peut être judicieux de penser à un lit de grand afin d’éviter les accidents (vous trouverez à la fin de ce blog des conseils pour les enfants qui sortent de leur lit à barreaux). Quand votre enfant demande à plusieurs reprises un grand lit ou si votre enfant va déjà aux toilettes la nuit, le moment peut également être le bon.

Si votre enfant est à l’aise dans son berceau et n’essaie pas de sortir, il est sage d’attendre jusqu’à ce que votre enfant soit également prêt sur le plan cognitif. En général, de nombreux enfants passeront à un lit de grand vers l’âge de 3 ans.

Les jeunes enfants ne sont tout simplement pas encore assez mûrs pour comprendre le principe de « rester dans son lit pendant toute la nuit ». Bien sûr, il y a toujours des exceptions, mais ces parents ne liront probablement pas ce blog 😉 Choisir le bon moment est d’autant plus crucial si votre enfant est un dormeur difficile. Garder le lit à barreaux un peu plus longtemps est alors une très bonne idée afin de faciliter les nuits de votre enfant et les vôtres. Enfin, il n’est jamais rassurant de se dire que son enfant de 18 mois peut explorer la maison au milieu de la nuit. Le lit à barreaux permet d’assurer la sécurité de votre enfant jusqu’à ce qu’il soit prêt.

Passer au de lit de grand ne résoudra pas les problèmes de sommeil

Rarement les problèmes de sommeil se résolvent spontanément par le passage à un lit de grand. Au contraire, si votre enfant n’arrive pas à s’endormir de façon autonome, le grand lit provoquera plus de résistance et de frustration lors du coucher. Vouloir apprendre à votre enfant à dormir tout en lui demandant de réprimer son envie de sortir du lit est trop demandé et engendrera des pleurs.

7 conseils pour passer au lit de grand

1. Laissez la transition s’effectuer pendant une période calme et stable.

Assurez-vous qu’il n’y a pas d’autres « grands » changements tels que le déménagement, l’adaptation à la crèche ou à l’école ou l’arrivée d’un bébé. Également si votre enfant est dans une phase de développement majeur, il est sage d’attendre un peu.

2. Assurez-vous que la chambre est sécure si votre enfant sort du lit.

Assurez-vous que votre enfant ne puisse pas ouvrir les fenêtres, que les prises sont sécurisées, que les armoires ne peuvent pas être renversées ou les tiroirs escaladés. Rangez les petits objets, vérifiez qu’il n’y a pas de cordons lâches (de rideaux par exemple). Assurez-vous qu’il y a une barrière (devant la porte ou l’escalier) lorsque votre enfant sort de sa chambre.

3. Évitez les chutes du lit.

Dans un premier temps vous pouvez utiliser une barrière de lit. Ou placez des coussins au sol pour un atterrissage en douceur.

4. Faites participer votre enfant au choix du lit de grand et/ou de la literie.

Lorsque votre enfant fait partie du processus et peut également « déterminer » et faire des choix, cela peut lui donner confiance et procurer un sentiment de sécurité.

5. Préparez votre enfant à la transition.

Il est très important que le changement de lit ne soit pas brutal. Parlez-lui en. Dîtes lui qu’il déménagera bientôt dans un « lit pour grands enfants ».

6. Laissez votre enfant s’habituer.

Pour les enfants qui ont du mal avec des changements : placez le nouveau lit dans la chambre de votre enfant pendant qu’il dort encore dans le lit à barreaux. C’est ainsi que l’enfant s’habituera au nouveau lit. Il peut être également intéressant que votre enfant démarre d’abord par des siestes dans le nouveau lit, puis les nuits.

7. Gardez le même routine du soir.

Votre enfant sait alors que rien d’autre ne change et qu’il peut toujours compter sur la petite histoire avant le coucher par exemple. Dans cet article, je donne des conseils pour une routine du soir agréable et efficace.

Que faire si mon enfant sort de son lit à barreaux ?

Si votre enfant a moins de 2,5-3 ans et grimpe ou tente régulièrement de sortir du lit à barreaux, je vous recommande de reporter le plus longtemps possible la transition vers un lit de grand. Car si votre enfant ne comprend pas qu’il n’a pas le droit de sortir du lit à barreaux, il aura aussi du mal à rester dans son lit de grand. Votre enfant n’est pas encore capable de comprendre ce que vous attendez de lui (rester dans son lit toute la nuit).

Voici quelques conseils pour prévenir les tentatives d’escalade et réduire les risques :

  • Mettre en position basse le matelas
  • Utiliser un sac de couchage qu’il ne peut pas enlever lui-même (fermer éventuellement la fermeture éclair au dos)
  • Placez des matelas/oreillers sur le sol à côté du lit pour un atterrissage en douceur
  • Si votre enfant est sorti du lit à barreaux, remettez-le avec le moins d’interaction possible – sauf en lui disant « ne sors pas du lit ». Soyez strict, mais ne vous fâchez pas et ne criez pas.

Et si un bébé est en route ?

Si vous attendez un bébé, assurez-vous que l’aîné ne doit pas passer au lit de grand « pour faire de la place au bébé » juste avant ou après l’arrivée du bébé. Vous voulez éviter que l’aîné ait l’impression qu’il doit céder la place au bébé. Préparez donc la transition et habituez votre enfant au lit de grand bien avant l’arrivée du bébé. Ou repoussez-la jusqu’à ce que tout le monde s’habitue à la nouvelle situation familiale.

Comment m’assurer que mon enfant reste dans son grand lit ?

Une fois que votre enfant a fait la transition, vous pouvez rencontrer des difficultés au moment de coucher. Il peut vouloir encore une histoire, un extra câlin et/ou encore avoir besoin d’aller aux toilettes… Votre enfant continue-t-il à sortir du lit ? Planifiez un rendez-vous téléphonique gratuit pour en discuter avec moi.

 


  1. Williamson A, Leichman E, Walters R, Mindell J; To Sleep Or Not To Sleep? Crib Is The Answer!; Sleep, suppl. 1; Westchester; Volume 40 (2017), pages A338-A339
  2. Ariel A.Williamson, Erin S.Leichman, M.Walters, Jodi A.Mindell; Caregiver-perceived sleep outcomes in toddlers sleeping in cribs versus beds; Sleep Medicine; Volume 54, (2019), Pages 16-21

 

Article précédent
Quand et comment passer de 2 à 1 sieste ?
Article suivant
Le sommeil de votre enfant pendant les vacances

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ
Veuillez saisir une adresse e-mail valide.
Vous devez accepter les conditions pour continuer

Menu