poussée dentaire et sommeil

Poussée dentaire et sommeil

Conseils et astuces

La première dent de votre bébé est une nouvelle étape ! Bien qu’il s’agisse d’un moment spécial, la poussée dentaire peut s’accompagner de difficultés de sommeil. C’est en tout cas ce que constatent de nombreux parents. Mais est-il vrai que les poussées dentaires empêchent votre bébé de bien dormir ? Et que faire si votre bébé souffre des poussées dentaires ?

Quand un bébé fait-il ses premières dents ?

En moyenne, la première dent apparaît entre 4 et 7 mois. Bien sûr, cela varie d’un bébé à l’autre. Elles peuvent apparaître plus tôt, vers 3 mois, ou plus tard. Chaque enfant est unique et il n’est pas du tout nécessaire de s’inquiéter si la première dent de votre bébé sort un peu plus vite ou un peu plus lentement. Les poussées dentaires se déroulent généralement dans le même ordre et commencent par les deux incisives centrales de la mâchoire inférieure. Vers l’âge de 3 ans, les 20 dents de lait sont sorties.

Les symptômes d’une poussée dentaire

Tous les bébés ne souffrent pas de poussées dentaires, et tous n’ont pas le même comportement lors d’une poussée dentaire. Il y a certains signes qui peuvent indiquer que votre bébé fait ses dents :

  • Votre bébé bave davantage : il s’agit d’un symptôme normal de la poussée dentaire et c’est le signe que les glandes salivaires sont plus actives qu’à l’accoutumée.
  • Gencives gonflées et/ou rouges
  • Il mord et mâche tout ce qu’il attrape
  • Il se frotte les joues ou les oreilles
  • Plus de pleurs et mauvaise humeur
  • Refus de manger
  • Légère fièvre
  • Crampes intestinales, diarrhée, fesses rouges

Bien que tous ces symptômes n’aient pas été scientifiquement prouvés, les parents pensent généralement qu’ils peuvent être causés par une poussée dentaire. Cependant, il faut garder à l’esprit que toute fièvre ou diarrhée peut avoir une autre cause. En cas de doute, il est donc préférable de consulter un médecin.

Le sommeil est-il vraiment affecté par la poussée dentaire ?

Les grands-parents, les amis, les voisins et même certains professionnels de la santé (et presque toutes les personnes qui donnent des conseils bien intentionnés) aiment accuser les « poussées dentaires » de tous les maux. Votre bébé est grincheux ? C’est probablement une poussée dentaire. Votre bébé ne mange pas correctement ? C’est également dû aux poussées dentaires. Il ne dort pas bien ? C’est ses dents !

En réalité, les poussées dentaires ne posent pas tant de problèmes que cela. Lorsque votre bébé souffre d’une poussée dentaire, c’est généralement quand la dent perce la gencive et nous savons que cela ne dure que peu de temps, deux ou trois jours max. Dans ce cas, vous voyez vraiment une dent percer la gencive. Et même si c’est ce cas, cela ne perturbe généralement pas le sommeil à long terme et ne le réveille pas de façon excessive. Si votre bébé ne semble pas très gêné par la poussé dentaire pendant la journée, vous pouvez supposer que cette nouvelle dent à venir n’est pas non plus à l’origine d’un mauvais sommeil la nuit.

Si vous ne voyez pas une dent percer la gencive, il est très probable que le changement de comportement ne soit PAS dû à la poussée dentaire. Toutefois, la gêne occasionnée par les poussées dentaires pourrait être le déclencheur d’un éventuel problème de sommeil.

Que faire en cas de poussée dentaire ?

Lorsque votre petit est en pleine poussée dentaire, parfois, il s’agit seulement d’une question de survie pendant 2 ou 3 jours 😉  Cependant, il y a des choses que vous pouvez faire pour soulager la douleur.

Amour

Donnez un peu plus d’amour à votre bébé. Accordez-lui plus d’attention et faites-lui de câlins.

Anneau de dentition

Proposez un anneau de dentition à votre petit, que vous pouvez d’abord mettre au réfrigérateur. Le froid a un effet anesthésiant qui peut soulager la douleur. Un bébé peut aussi aimer les glaces maison à base de lait maternel ou, par exemple, un morceau de concombre froid.

Massage des gencives

Massez les gencives, éventuellement avec un gel dentaire ou un autre produit homéopathique apaisant. Lavez-vous bien les mains avant de masser les gencives et lisez toujours attentivement la notice avant d’utiliser des produits/médicaments.

Paracétamol

Si la douleur est vraiment trop forte, vous pouvez, en accord avec le médecin, donner du paracétamol à votre bébé pour réduire la douleur et/ou la fièvre.

Continuez les bonnes habitudes du coucher

Faites ce que vous faites toujours au moment du coucher. Maintenez votre routine habituelle. Évitez le stress et l’excès de fatigue, qui n’aident pas à soulager la douleur.

La routine du coucher pendant une poussée dentaire

En plus de lui apporter votre amour et lui soulager la douleur, votre enfant bénéficiera surtout du maintien d’une routine familière.

Ce point est celui que j’estime le plus important. En ce qui concerne la routine de l’heure de coucher, continuez à faire ce que vous faisiez auparavant et faites attention aux associations de sommeil qui peuvent être crées pendant la période poussée dentaire de votre enfant. Ces associations de sommeil peuvent causer des problèmes de sommeil qui durent plus longtemps que l’inconfort des poussées dentaires. C’est alors l’association de sommeil qui sera à l’origine des nuits blanches plutôt que les dents.

Quand les problèmes de sommeil persistent

Vous avez l’impression que votre bébé souffre des poussées dentaires depuis des semaines (voire des mois) ? Vous savez alors qu’il y a probablement une autre cause à ces difficultés de sommeil. Les associations de sommeil, un rythme de journée non adapté ou un environnement de sommeil trop stimulant sont quelques facteurs qui peuvent entraîner un sommeil perturbé. Ensemble, nous pouvons identifier les vraies causes des difficultés de sommeil et y remédier ! Réservez ici votre consultation.

 

  1. Owais AI, Zawaideh F, Al-Batayneh OB. Challenging parents’ myths regarding their children’s teething. Int J Dent Hyg. 2010 Feb;8(1):28-34. doi: 10.1111/j.1601-5037.2009.00412.x. Erratum in: Int J Dent Hyg. 2010 Nov;8(4):324. Erratum in: Int J Dent Hyg. 2017 Aug;15(3):258. PMID: 20096079.
  2. Wake M, Hesketh K, Lucas J. Teething and tooth eruption in infants: A cohort study. Pediatrics. 2000 Dec;106(6):1374-9. doi: 10.1542/peds.106.6.1374. PMID: 11099591.
  3. Paulose K. Teething Trouble: Ear ache and Runny Nose. EAR, ENT FOR PEDIATRIC (CHILDREN), GENERAL, NOSE · MAY 20, 2008.

Souhaitez-vous plus de conseils et astuces utiles sur le sommeil de votre enfant ? Inscrivez-vous à la Newsletter !

Article précédent
Sevrage nocturne : quand et comment ?
Article suivant
Quand et comment arrêter la tétine ?
cauchemars
Conseils et astuces

Cauchemars

Soudain, au petit matin, vous entendez votre enfant crier ou hurler très fort. Vous vous précipitez vers lui et constatez…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ
Veuillez saisir une adresse e-mail valide.
Vous devez accepter les conditions pour continuer