Routine du soir avec mon enfant pour bien dormir sommeil

10 conseils pour une routine du soir qui aidera votre enfant à mieux dormir

Cela vous prend-il des heures avant que votre tout-petit ne s’endorme enfin ? Votre enfant est-il un expert pour trouver des excuses une fois que c’est l’heure du coucher ? Une routine du soir régulière peut vous aider. Une étude internationale suggère que le fait d’avoir une routine du soir régulière permet un meilleur sommeil chez les jeunes enfants jusqu’à 6 ans. L’impact positif sur le sommeil augmente avec la cohérence de la routine.[1]

L’étude montre que les enfants ayant eu une routine du soir cohérente avaient de meilleurs résultats de sommeil que ceux sans routine. Ils se couchent plus tôt et plus facilement, s’endorment plus rapidement, se réveillent moins la nuit et leur durée de sommeil est accrue. Les enfants ayant une routine du soir journalière dormaient en moyenne une heure de plus la nuit que les enfants qui n’avaient pas de routine. L’intégration d’une routine du soir régulière était également associée à une diminution des problèmes de sommeil et des problèmes de comportement pendant la journée.[1]

Dès trois jours, vous pourrez commencer à voir une amélioration ! [2]

Je vous donne dix conseils pour une routine du soir agréable et efficace.

1. Commencez à un jeune âge

Commencez une routine du soir dès le plus jeune âge. Les bébés de quelques mois bénéficient également du fait que leurs parents chantent la même chanson tous les soirs avant d’aller dormir. De cette façon, en tant que parent et en tant qu’enfant, vous « grandissez » ensemble dans la routine et cela devient vraiment une habitude enracinée.

2. Soyez prévisible et faîtes les choses dans un ordre établi

En répétant la même routine encore et encore, votre enfant sait exactement ce qui va se passer. Cette reconnaissance assure un sentiment de sécurité chez votre enfant. Peu importe à quoi ressemble la routine, tant qu’elle est plus ou moins la même à chaque fois. Beaucoup d’enfants aiment lire un livre ou chanter une chanson avant de s’endormir.

3. Ne prolongez pas trop la routine du soir

Une bonne routine du soir ne prend pas trop de temps ! En règle générale, 20 à 30 minutes sont suffisantes. L’enfant doit encore être capable de relier la routine au coucher.

4. Accordez-vous avec votre partenaire

Utilisez (dans les grandes lignes) la même routine que votre partenaire. Notamment pour les jeunes enfants, cela peut être déroutant si la routine diffère trop. Après les 2 ans et demi, les enfants gèrent mieux les digressions.

5. Utilisez une heure de coucher régulière et ne commencez pas la routine du soir trop tard

L’heure du coucher dépend de l’âge de votre enfant et de la situation familiale. Il est important de faire attention aux signes de fatigue. Si votre enfant semble très fatigué pendant la routine, je vous recommande de commencer la routine plus tôt. Un enfant trop fatigué résistera plus et s’endormira plus difficilement. Votre enfant est hyperactif avant de s’endormir ? Peut-être est-il déjà trop fatigué. Vous  pouvez alors essayer de le mettre au lit plus tôt.

6. Le soir est réservé aux moments calmes

Pour de nombreux jeunes enfants, plus c’est calme le soir, mieux c’est. Jouer à des jeux qui excitent avant d’aller dormir n’est peut-être pas une si bonne idée. Il est également conseillé de ne pas allumer les écrans le soir (pas de télévision, tablette, téléphone, ordinateur). Les écrans empêchent la production de mélatonine. La mélatonine est une hormone qui provoque la somnolence. Lisez plutôt un livre, mettez votre enfant à table avec un cahier de coloriage ou laissez-le écouter des chansons/histoires calmes.
Assurez-vous également que votre enfant ne mange ou ne boive rien le soir qui le rende plus actif, comme des sodas ou des friandises contenant beaucoup de sucre.

Prévenez votre enfant qu’il est l’heure d’aller se coucher 15 à 30 minutes avant de commencer la routine du soir. De cette façon, votre enfant peut « se préparer » et terminer ce qu’il était en train de faire. Vous pouvez également lui demander s’il peut vous aider à ranger.

7. Profitez et soyez 100% disponible pendant la routine du soir

Peu importe à quel point vous êtes occupé(e), voyez-le comme un moment de repos pour vous aussi. Laissez toutes vos affaires et problèmes de coté et concentrez-vous totalement sur la routine (sans votre téléphone !). De cette façon, vous pourrez vous aussi vous détendre et votre enfant recevra toute l’attention. Il y a de fortes chances pour que tout se passe beaucoup plus facilement. Profitez d’être ensemble.

Conseils et bonus pour les enfants avec un fort tempérament

8. Soyez cohérent(e) et consistant(e)

Les enfants ont besoin de règles et de limites, cela s’applique également à la routine du soir. Plus la routine est claire, prévisible et répétée, mieux ils la comprendront et l’accepteront. Cela conduit également à moins de discussions. Si la règle est de lire deux histoires, ne cédez pas à lire une troisième histoire.

9. Donnez des choix

Les enfants (notamment à partir de deux ans) ont le besoin de prendre leurs propres décisions. Donnez suffisamment de choix pendant la routine du soir, tout en veillant à rester dans les limites que vous, parent, avez définies. Par exemple, votre enfant peut choisir s’il veut se brosser les dents tout-seul ou avec vous, ou bien il peut choisir le livre que vous allez lire ensemble (assurez-vous que le gros livre épais ne rentre pas dans les options ! ;).

10. Utilisez un réveil enfant éducatif

A partir d’environ deux ans, vous pouvez introduire un réveil enfant éducatif. Cela donne aux enfants de la clarté et un repère. Si votre enfant ne coopère pas le soir, vous pouvez blâmer le réveil : il montre vraiment qu’il est l’heure de dormir maintenant. Ce qui compte, c’est que vous utilisiez ce réveil avec sérieux et constance, sinon il n’a évidemment pas de sens.

Bientôt : un nouveau blog avec des exemples de routines du soir pour un coucher réussi !

Inscrivez-vous à la Newsletter

 

[1] https://www.eurekalert.org/pub_releases/2015-05/aaos-sst050715.php
[2] https://www.sciencedirect.com/science/article/abs/pii/S0163638316302028

Article précédent
Quelles méthodes pour aider mon enfant à mieux dormir ?
Article suivant
Quand et comment passer de 2 à 1 sieste ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ
Veuillez saisir une adresse e-mail valide.
Vous devez accepter les conditions pour continuer

Menu